Le Raspberry Pi
À propos de la leçon

Aide mémoire

Commandes générales

  • apt-get update : Met à jour votre version de Raspbian.
  • apt-get upgrade : Met à niveau tous les logiciels que vous avez installés.
  • clear : Efface l’écran du terminal des commandes et du texte précédemment exécutés.
  • date : Affiche la date actuelle.
  • find / -name exemple.txt : Recherche dans le système entier le fichier exemple.txt et génère une liste de tous les répertoires qui contiennent le fichier.
  • nano example.txt : Ouvre le fichier example.txt dans “Nano”, l’éditeur de texte de linux.
  • poweroff : Arrêt immédiat du raspberry PI.
  • raspi-config : Ouvre le menu des paramètres de configuration.
  • reboot : Pour rebooter immédiatement le Raspberry PI.
  • shutdown -h now : Pour éteindre immédiatement le Raspberry PI.
  • shutdown -h 01:22 : Pour éteindre le Raspberry PI à 1:22 AM.
  • startx : Ouvrir l’interface graphique GUI (Graphical User Interface).

Commandes sur les fichiers et répertoires

  • cat exemple.txt : Affiche le contenu du fichier exemple.txt.
  • cd /abc/xyz : Change de répertoire courant pour le répertoire /abc/xyz.
  • cp XXX : Copie le fichier ou le répertoire XXX et le colle à un emplacement spécifique. Par exemple: cp exemplefile.txt /home/pi/office/ copie exemplefile.txt du répertoire courant et le colle dans le répertoire /home/pi/ directory. Si le fichier n’est pas présent dans le répertoire courant, vous pouvez ajouter son chemin en préfixe (par exemple : cp /home/pi/documents/examplefile.txt /home/pi/office/ copie le fichier du répertoire documents dans le répertoire office).
  • ls -l : Liste tous les fichiers du répertoire en cours, ainsi que la taille du fichier, la date de modification et les autorisations.
  • mkdir exemple_directory : Créer dans le répertoire courant un nouveau répertoire exemple_directory.
  • mv XXX : Déplace un fichier ou un répertoire nomé XXX à un emplacement spécifique.Par exemple, mv exemplefile.txt /home/pi/office/ déplace exemplefile.txt dans le répertoire /home/pi/office. Si le fichier n’est pas présent dans le répertoire courant, vous pouvez ajouter son chemin en préfixe (par exemple :. mv /home/pi/documents/exemplefile.txt /home/pi/office/ déplace le fichier du répertoire documents dans le répertoire office). Cette commande peut aussi être utilisé pour renommer des fichier (mais seulement dans le même répertoire). par exemple, mv examplefile.txt newfile.txt renomme examplefile.txt en newfile.txt, et conserve le fichier dans le même répertoire.
  • rm example.txt : Effacer le fichier example.txt.
  • rmdir example_directory : Effacer le répertoire example_directory (seulement si il est vide).
  • scp user@10.0.0.32 :/some/path/file.txt : Copier un fichier à travers SSH. Peut être utilisé pour télécharger un fichier à partir d’un ordinateur de bureau / ordinateur portable sur le Raspberry Pi. user@10.0.0.32 est le nom d’ utilisateur et l’adresse IP locale du bureau / ordinateur portable et /some/path/file.txt est le chemin d’accès et le nom du fichier sur le bureau / ordinateur portable.
  • touch :Crée un nouveau fichier vide dans le répertoire courant.

Commandes Réseau et Internet

  • ifconfig :Pour vérifier l’état de la connexion réseau que vous utilisez (pour voir si wlan0 dispose d’ une adresse IP par exemple).
  • iwconfig : Pour vérifier quel réseau l’adaptateur sans fil utilise par exemple.
  • iwlist wlan0 scan : Affiche une liste des réseaux sans fil actuellement disponibles sur wlan0.
  • iwlist wlan0 scan | grep ESSID : Utilisez grep avec le nom d’un champ pour répertorier uniquement les champs dont vous avez besoin (par exemple, pour lister les ESSID uniquement).
  • nmap : Analyse votre réseau et répertorie les périphériques connectés, le numéro de port, le protocole, le système d’exploitation, l’état (ouvert ou fermé), les adresses MAC et d’autres informations.
  • ping : Teste la connectivité entre deux périphériques connectés sur un réseau. Par exemple, ping 10.0.0.32 envoie un paquet à l’appareil à IP 10.0.0.32 et attend une réponse. Il fonctionne également avec les adresses de sites Web.
  • wget http://www.website.com/example.txt : Télécharge le fichier example.txt depuis le Web et l’enregistre dans le répertoire courant.

Commandes d’informations systèmes

  • cat /proc/meminfo : Affiche des détails sur votre mémoire.
  • cat /proc/partitions :Affiche la taille et le nombre de partitions sur votre carte SD ou votre disque dur.
  • cat /proc/version : Affiche la version de la Rasperry Pi que vous utilisez.
  • df -h : Affiche des informations sur l’espace disque disponible.
  • df / :Indique la quantité d’espace disque disponible.
  • dpkg –get-selections | grep XXX : Affiche tous les packages installés qui sont liés à XXX.
  • dpkg –get-selections : Affiche tous les paquets installés.
  • free : Indique la quantité de mémoire libre disponible.
  • hostname -I : Affiche l’adresse IP de votre Raspberry Pi.
  • lsusb : Liste tous les périphériques USB connectés à votre Raspberry Pi.
  • vcgencmd measure_temp :Affiche la température de la CPU.
  • vcgencmd get_mem arm && vcgencmd get_mem gpu : Affiche la mémoire divisée entre le processeur et le GPU.

Sauvegarder Image

df -h

Liste des systemes de fichiers …

ici la cle usb est monté en /media/pi/USB_MUSIQUE

  • mkdir /media/pi/USB_MUSIQUE/sd_img
  • sudo apt-get install pv
  • sudo dd if=/dev/mmcblk0 | pv -pterb | dd of=/media/pi/USB_MUSIQUE /sd_img/SD_ImageRaspian052019.img

on peut y integrer la compression dans le flux de cette commande
( je ne suis pas du tout specialiste de la commande linux …. c’est un exemple à adapter )

sudo dd if=/dev/mmcblk0 bs=4M | sudo pv -treb | sudo gzip -1 -| sudo dd of=/media/pi/EEEE2961EE2922F7/sd_img/Backup_PIPRESS.img && sync

Le terminal

  • [Ctrl]+[Alt]+[t]    Ouvrir un terminal
  • exit    Fermer un terminal
  • clear    Effacer l’écran du terminal
  • Fléche HAUT    Afficher les dernières commandes utilisées
  • Fléche BAS    Afficher les dernières commandes utilisées
  • Touche TAB (Tabulation)    Touche de auto-complétion

 

Principaux répertoires de l’arborescence Linux

  • / Racine ou root, contient les répertoires de l’arborescence Linux.
  • bin Exécutables binaires du système cp, ls, mount, rm…
  • boot Fichiers de démarrage de Linux.
  • dev Fichiers spéciaux assurant la liaison avec les périphériques.
  • etc Fichiers de configuration du système, des services…
  • home Répertoire personnel des utilisateurs.
  • lib Bibliothèques système partagées.
  • media Point de montage des clés USB, CD-ROM…
  • mnt Point de montage temporaire de partitions et périphériques.
  • proc Informations sur les processus et le noyau Linux.
  • root Répertoire personnel du super-utilisateur.
  • sbin Binaires système et outils comme fsck.
  • tmp Fichiers temporaires.
  • usr Fichiers binaires et commandes utilisateurs.
  • var Système de fichiers “variables” (modifiables) ; on y trouve le contenu
  • web (répertoire www), mais aussi les logs (journaux).

Ces répertoires contiennent eux-mêmes d’autres répertoires qui constituent l’arborescence de Linux. Quelques différences peuvent exister entre les distributions, mais la plus grande partie de l’arborescence est commune.

Connexion Root

Pour permettre la connexion du super-utilisateur root sur Raspbian, il faut d’abord activer le compte du super-utilisateur en lui attribuant un mot de passe .
Avec le compte de l’utilisateur pi, il faut passer par la commande sudo et la commande passwd :
pi@raspberrypi ~ $ sudo passwd root
Entrez le nouveau mot de passe UNIX :
Retapez le nouveau mot de passe UNIX :
passwd : le mot de passe a été mis à jour avec succès
pi@raspberrypi ~ $

Notez bien le mot de passe que vous venez d’attribuer à root. Fermez la session avec la commande logout et connectez-vous de nouveau.

 

Gérer les droits

La commande ls -l affiche des informations sur les fichiers et répertoires, en particulier les droits attachés à chaque fichier, ainsi que le propriétaire du fichier et le groupe propriétaire. :
root@raspberrypi:/home/user# ls -l
total 12
-rwxrw-rw- 1 user user 120 Jul 24 13:14 fichier1.txt
-rwxrw-rw- 1 user user 180 Jul 24 13:14 fichier2.txt
drw-r--r-- 2 user user 4096 Jul 24 13:15 lettres
root@raspberrypi:/home/user#

Le début de chacune des lignes donne des informations sur le fichier ou le répertoire dont le nom figure à l’extrémité droite de la ligne.
Le premier bloc de 10 caractères concerne les droits attachés au fichier ou au répertoire listé. La première lettre indique le type du fichier :

  • d pour un répertoire (directory en anglais).pour un fichier ordinaire.
  • c pour un périphérique de type caractère (liaison série, modem…).
  • b pour un périphérique de type bloc (disque dur).

Les neuf caractères suivants sont répartis en trois blocs :

  • – Les droits du propriétaire du fichier.
  • – Les droits du groupe propriétaire du fichier.
  • – Les droits de tous les autres.

Chaque bloc comprend trois lettres qui, lorsqu’elles sont présentes, indiquent que le droit correspondant est disponible. Quand le droit n’existe pas, la lettre est remplacée par un tiret -.

  • r droit de lire.
  • w droit d’écrire.
  • x droit d’exécuter.
  • – le droit n’existe pas.

Les droits peuvent également être indiqués en utilisant les lettres ou les chiffres inscrits sous cha-cune des cases.

-rwxrw-rw- 1 user user 120 Jul 24 13:14 fichier1.txt
-rwxrw-rw- 1 user user 180 Jul 24 13:14 fichier2.txt
drw-r--r-- 2 user user 4096 Jul 24 13:15 lettres

Suivent ensuite deux noms : user user qui indiquent pour le premier le nom du propriétaire du fichier, pour le second le nom du groupe propriétaire du fichier. Ici l’utilisateur user appartient au groupe user, d’où la répétition du nom. Ces informations proviennent de l’utilisateur qui a créé le fichier : son login et son groupe principal.

Analyse des droits sur un fichier

-rwxrw-rw- 1 user user 120 Jul 24 13:14 fichier1.txt

  • Le fichier appartient à l’utilisateur user et au groupe user. Les droits correspondent à un fichier car la première lettre est un -.
  • Le propriétaire possède les droits r, w et x : il peut lire, écrire (modifier, supprimer) et exécuter ce fichier (ce qui a peu d’intérêt dans le cas présent d’un simple fichier texte). Les droits rwx correspondent à 4+2+1 et peuvent s’exprimer par le chiffre 7.
  • Les membres du groupe user autres que le propriétaire user ont le droit de lire et écrire ce fichier (rw). Les droits rw correspondent à 4+2 et peuvent s’exprimer par le chiffre 6.
  • Les utilisateurs qui ne sont ni user ni membres du groupe user (tous les autres) ont également le droit de lire et écrire ce fichier (rw). Les droits rw correspondent à 4+2 et peuvent s’exprimer par le chiffre 6.

Les droits de ce fichier peuvent s’écrire rwxrw-rw- ou 766, qui est équivalent.

Pour en apprendre un peu plus , je vous conseille de lire ce tuto sur les permissions des fichiers, ecrit l’hiver dernier …

 

Visits: 1